Pourquoi beaucoup de jeunes choisissent le permis boîte automatique ?

Publié le : 19 août 20213 mins de lecture

L’obtention d’un permis de conduire représente pour les jeunes un accès vers le statut d’adulte. Passer son examen de conduite représente alors une étape indispensable pour espérer obtenir son permis. Il s’agit avant tout d’un synonyme de liberté au cas où ce dernier envisagerait par exemple de se promener en ville avec ses amis en voiture. Mais c’est également un gage d’indépendance qui contribue dans la recherche d’emploi afin d’intégrer plus facilement le monde du travail. Toutefois, on constate que le choix des jeunes se tourne de plus en plus vers le permis boîte automatique. Précisions.

Opter pour le permis boîte automatique : les raisons

Bien que le permis soit nécessaire à l’émancipation des jeunes, son obtention devient de plus en plus dure et de plus en plus chère. En même temps, un examen en permis B reste une épreuve génératrice de stress et une source de dépense élevée en cas d’échecs répétés. Cependant, passer un examen en vue de l’obtention d’un permis boîte automatique offre au candidat la possibilité de montrer les compétences acquises durant les cours pratiques. Comme il pourra se focaliser davantage sur son entourage, il sera plus à l’aise et serein durant l’examen.

Une formation bien spécifique

Si les futurs automobilistes choisissent le permis boîte automatique, c’est avant tout pour la sécurité. Toutefois, ce type de permis n’autorise pas la conduite d’autres véhicules que ceux à boîte automatique en intégralité ou du moins partiellement. Il est donc important de bien choisir sa future automobile. Son avantage : 13 heures de formation suffisent pour avoir la possibilité de se mettre au volant d’un véhicule à vitesse automatique. Il permet de ce fait de minimiser le nombre de conduites nécessaires avant de se présenter à l’examen. Outre ses informations, les formalités restent les mêmes que pour un permis B classique.

Du permis boîte automatique au permis B manuel

Un détenteur de permis boîte automatique peut envisager plus tard d’évoluer et transformer ce dernier en permis B classique. Six mois après l’obtention de son permis, un conducteur peut passer une formation de 7 heures dans des auto-écoles agréées et labellisées « École, conduite, qualité ». Ces heures de formations remplacent en effet l’obligation de repasser l’examen de conduite une nouvelle fois. Par la suite, il pourra directement se faire régulariser son permis de conduire auprès de la préfecture : une réforme qui a pour objectif de rendre ce certificat d’aptitude à la conduite plus accessible.

Plan du site